Informations utiles sur les Cintres



Historique

L’invention du cintre en bois est attribuée au président Américain Thomas Jefferson même si il est présent dès le XVIème siècle mais réservé au clergé et à l’armée. Albert J.Parkhouse est aussi cité en tant qu’auteur de cette invention. La patère créée en 1869 fut une des sources d’inspiration.


En France, le mot « cintre » qui est inspiré du terme architectural caractérisant les constructions en arc de cercle, apparaît pour la première fois dans le dictionnaire Larousse en 1900 et le définit comme « un support léger destiné à recevoir un vêtement ». Son usage dans le langage courant se répand peu à peu à cette époque. Néanmoins, l’Académie Française n’agrée ce mot qu’en 1932. Avant cette date le mot « porte vêtement » est très largement utilisé.


Le cintre en bois est décliné en fonction du vêtement qu’il reçoit. Les artisans utilisent de nouveaux matériaux comme le fil de fer et déclinent le cintre bois en de nombreux coloris en fonction des essences du bois. Les premiers cintres plastiques apparaissent aussi à cette époque.


A partir des années 50, les vêtements se standardisent et le cintre devient plus synthétique. Les designers en profitent pour mettre leur créativité au service de cet objet du quotidien afin de le décliner au gré de leurs idées. Le cintre design devient donc un élément indissociable de la mode et est enfin regardé.



Forme

Le cintre, dans sa version classique, reproduit la forme des épaules humaines afin de recevoir un vêtement ayant des manches. Il assure ainsi une bonne tenue pour les vêtements et il évite qu’ils se déforment. Les plus communs sont les cintres chemises et les cintres vestes.


Des encoches ou des crochets sont parfois rajoutés à la structure du cintre afin de pouvoir y suspendre des vêtements à bretelles. C’est le cas des cintres robes.


Certains cintres sont aussi munis de pinces qui se situent sur la barre inferieure. Ces cintres sont destinés aux vêtements n’ayant ni manches, ni bretelles. Il s’agit généralement de cintres jupes.


Il est aussi possible de trouver des cintres n’ayant aucun rapport avec la forme classique. Leurs formes varient en fonction de l’accessoire ou du vêtement qui leur est destiné.

Les cintres pantalons, par exemple, sont constitués de barres de maintient parallèles reliées entre elles par une barre verticale à l’une de leurs extrémités.

 

 

Taille des cintres

 

La taille des cintres dans l'habillement est très normée :

- 45 cm de longueur : ce sont les cintres pour Homme

- 41 cm de longueur : ce sont les cintres pour Femme

- 32 à 38 cm de longueur : ce sont les cintres Enfants.

 

Les cintres à pinces et cintres pantalon sont déclinés en plusieurs longueur (de 25 à 45 cm).


Matière


Les matières de cintres sont très variées. Le modèle le plus commun est constitué d’un fil de fer tordu en triangle dont une des extrémités se situe au sommet et constitue le crochet : c'est le cintre "pressing".

Le cintre peut aussi être constitué d’une pièce de bois taillée en forme de boomerang  sur laquelle est fixé un crochet métallique.

Les cintres bois sont généralement en hêtre car ce matériau est très résistant.


Les cintres plastiques sont de plus en plus nombreux car bons marchés. Leur forme se rapproche soit de la version en fer, soit de la version en bois.


Les cintres peuvent faire des marques sur les vêtements. C’est pour lutter contre cela que les cintres gonflables ou les cintres rembourrés et recouverts de tissu sont apparus. Ils sont destinés aux vêtements les plus fragiles comme la lingerie.



Fabrication de cintres


Aujourd’hui, la majorité des cintres sont produits en Chine. Toutefois,  chez la Boutique du Cintre nous accordons une grande importance à la provenance de nos cintres. Ainsi, l’ensemble des cintres proposés sur le site viennent d’Europe et répondent aux règles Européennes de Non-toxicité, norme REACH.


Les cintres en bois proviennent de forêts européennes et répondent à la norme FSC pour certains modèles (norme de gestion raisonnée et de reboisement des forêts) et à des normes européennes sur la non dangerosité des vernis (pas de chrome, ni mercure, ni autres produits dangereux), qui ne sont pas odorantes.


Les cintres en métal sont de qualité et le revêtement antiglisse n’est pas dangereux. Il  ne contient aucun produit douteux (tels que le chrome, le mercure que l’on peut trouver sur les modèles asiatiques). Nos cintres répondent aux normes allemandes et européennes à ce sujet.

 

Ville de Cintré


Malgré la proximité entre les noms, Cintré n’a pas de rapport avec les cintres mais est une petite bourgade d’Ille-et-Vilaine située à l’ouest du bassin de Rennes, dans la région Bretagne.

Accueillant 2055 habitants, Cintré est à 15 minutes de Rennes en voiture. Deux cours d’eau traverse cette ville : le Meu et la Vaunoise.

Cintré garde une forte emprunte rurale marquée par des chemins creux, le bocage et ses nombreux pommiers.